Acheter une pelouse artificielle

Alors que les canicules et la prolifération des nuisibles se multiplient, les soins devant être déployés pour veiller à l’entretien d’une pelouse s’alourdissent.

Même en déployant des efforts considérables, il est de plus en plus difficile de maintenir un gazon en bonne condition. Il existe une solution futée pour obtenir un gazon toujours vert et requérant peu d’entretien. Dans la foulée de nos articles portant sur la pelouse et le gazon, voici des conseils pour choisir du gazon synthétique de qualité à l’apparence visuelle bluffante.

Une tendance à la hausse

Depuis quelques années, l’achat d’une pelouse artificielle n’est plus un phénomène isolé, mais s’est transformé en une tendance. Le succès commercial de ces produits innovants s’explique en raison des nombreux avantages de cette solution, comparativement aux efforts et investissements constants et considérables requis pour l’entretien d’une pelouse naturelle.

Le gazon synthétique est toujours vert. Il n’exige aucune tonte régulière, et il n’est pas non plus nécessaire d’arracher les mauvaises herbes, ni d’appliquer de la chaux, d’étendre du compost et de lutter contre des insectes et parasites nuisibles.

Ce qu’il y a de plus incroyable est que le rendu se rapproche véritablement d’une pelouse naturelle, en ce qui a trait aux produits de qualité. Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, la pose d’un gazon synthétique correspond de nos jours à un bon rapport qualité-prix.

En quoi cela consiste-t-il ?

Le gazon synthétique est un produit assemblé issu d’un mélange de divers fils synthétiques : polypropylène et polyéthylène. Ce dernier est reconnu pour sa résistance aux rayons UV du soleil de même qu’aux variations de température.

Dépendamment de la marque, l’assemblage peut différer. Il importe de trouver la gamme qui répond à ses besoins. Certaines gammes se distinguent par leur douceur, alors que d’autres ont développé des produits hautement résistants.

Plus l’on monte en gamme, et plus la qualité du gazon et la subtilité des mélanges de fils de diverses couleurs augmentent, générant un effet des plus réalistes.

Par conséquent, gardez ce détail en tête lors de votre choix : lorsqu’il n’y a qu’une seule couleur, il est évident qu’il s’agit de faux gazon. Toutefois, avec jusqu’à quatre pigments différents intervenant dans la fabrication, cela imite même les petits fils de gazon blanchis par les rayons du soleil. Cela ressemble à du gazon naturel.

Portez également attention à l’épaisseur. Pour les petites surfaces comme un balcon ou terrasse, un rendu plat est acceptable. Cependant, recherchez au moins 30 mm pour un jardin afin de créer un rendu à l’aspect visuel imitant celui d’une pelouse naturelle.

Sur quels critères devrait-on les comparer ?

Lorsque vient le moment d’installer une pelouse artificielle chez soi, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les diverses qualités disponibles sur le marché.

Comme si vous achetiez un matelas, tenez compte de la capacité de « mémoire de forme » en tant que critère de résistance. Cela signifie qu’après qu’un individu ait marché dessus, le gazon synthétique devrait immédiatement reprendre sa forme initiale, et non pas rester aplati.

De plus, lisez attentivement la fiche technique qui doit spécifier la densité du gazon par mètre carré (poids du fil). Par exemple, un produit affichant 0,5 kg /m2 est moins dense. Il est possible d’y entrer les doigts entre les fibres. Avec un produit de 1 kg /m2, la différence est palpable au toucher. Cette qualité devrait s’avérer plus résistante et s’abîmer moins rapidement.

Quant à la résistance aux rayons UV, cela figure également sur la fiche technique.

Ces produits sont généralement garantis pendant 4 années pour l’entrée de gamme, et cela va jusqu’à 8 à 10 années pour les produits hauts de gamme.