Que faut-il savoir sur l’hôtel à insectes ?

Vous avez certainement coutume d’apercevoir des nichoirs à oiseaux dans les jardins et moins souvent des nichoirs à insectes. C’est pourtant un phénomène de plus en plus courant et la maison pour insectes se démocratise. Attirer des insectes dans votre jardin et leur créer un refuge s’inscrit dans une démarche écologique et de respect de la nature. Vous pouvez créer un abri pour chaque type d’insecte, mais vous pouvez également les regrouper dans des nichoirs appelés aussi hôtel à insectes. Vous pouvez vous poser la question de l’intérêt d’avoir un abri à insectes et d’attirer ces auxiliaires dans son jardin ou son potager. On vous explique tout et on vous aide à la construction de votre propre boîte à insectes.

Pourquoi avoir un hôtel à insectes ?

L’objectif en accueillant des insectes est de lutter contre les parasites et assurer la pollinisation des fleurs de votre jardin. Il s’agit de différentes espèces comme des chrysopes, des papillons, des osmies, des coccinelles, des guêpes, des perce-oreilles, des abeilles, etc. En effet, ces petits animaux sont des alliés contre les parasites des plantes, comme les larves, les pucerons, etc. Il vous permet de cultiver votre potager sans l’utilisation de produits pesticides.L’installation d’hôtels à insectes favorise la biodiversité de votre jardin, de la terre et du sol. Au-delà, cela apporte un côté ludique par l’observation de la faune sauvage.

Comment construire un hôtel à insectes ?

La livraison d’un hôtel à insectes est possible. Cependant, il est envisageable de construire un hôtel à insectes.

Quel matériaux pour hôtel à insecte ?

Il est important de correctement choisir l’emplacement du gîte pour petits animaux : face au soleil en début de journée, dos au vent, à proximité d’un parterre de fleurs.
Pour construire des hôtels à insectes vous pouvez utiliser des matériaux naturels. Il peut s’agir de bois, de tiges creuses, de la paille, etc. Pour fabriquer l’ossature du nichoir, privilégiez un bois résistant pouvant supporter un poids important. Prévoyez la taille des espaces en fonction des matériaux que vous disposez. Prévoyez une couverture imperméable à cette structure. Choisissez la place de votre nichoir et surélevez-le. Il est, en effet, important que l’hôtel à insecte soit à l’abri des intempéries et surélevé de 30 cm.

Quels insectes vivent dans un hôtel à insectes ?

Chaque espace de l’hôtel à insectes doit être aménagé avec des accessoires en fonction des espèces :

  • Paille ou bois : cela permet d’accueillir des chrysopes qui aiment se nourrir de parasites.
  • Tiges de bambou : accessoires privilégiés pour les osmies, les guêpes solitaires qui pollinisent les fleurs.
  • Pots de fleurs retournés remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui se nourrissent des pucerons.
  • Fagot de tiges à moelle (ronce, rosier, sureau, etc.) : offre des abris aux syrphes et hyménoptères.
  • Briques : autres accessoires appréciés des abeilles solitaires.
  • Planchette de bois bien rapprochées : elles attirent les coccinelles l’hiver. Leurs larves consomment des pucerons.

Comment attirer les insectes dans un hôtel à insectes ?

L’objectif de ces abris est d’attirer les auxiliaires. Certains viendront plus facilement comme les abeilles ou les guêpes solitaires. En revanche, les coccinelles et chrysopes sont plus difficiles à convaincre.

Favoriser la biodiversité

Votre hôtel est rempli d’accessoires supposés attirer tous les petits insectes. Cependant, ces accessoires ne seront pas suffisants. Il est important que votre jardin vive. La vie attire la vie. Il est vital que les insectes trouvent de quoi se nourrir aux alentours des abris. Il est nécessaire d’apporter une diversité de plantes dans votre jardin ou votre potager sans utiliser de produit pesticide. Les insectes que vous souhaitez attirer se nourrissent de parasites. Tout est question d’équilibre. Il est nécessaire de favoriser les méthodes écologiques pour préserver la nature.

Que faire si votre refuge est inhabité ?

Vous avez réalisé votre gîte en y intégrant les accessoires nécessaires. Il est peut-être utile de vérifier s’il ne serait pas mieux à une autre place, plus abrité du vent, des intempéries.
Vous pouvez aussi multiplier les abris dans votre jardin en laissant sur le sol des tiges creuses, à moelle, des briques, etc. Le but est d’attirer la faune sur votre terre sans utilisation de quelconque produit.Vous pouvez également espacer les tontes d’herbe en été pour permettre aux feuilles mortes de créer de l’humus. Vous pouvez consulter un jardinier pour qu’il vous donne son avis.Sachez tout de même que l’installation se fera plus facilement à la campagne qu’à la ville.

Au même titre qu’un nichoir à oiseaux, un hôtel à insectes peut facilement être créé avec les accessoires adéquats. Il est nécessaire cependant de lui trouver un emplacement à l’abri du vent et des intempéries. Vous pouvez le construire durant l’hiver pour conserver les auxiliaires de votre jardin.

Paysagiste en France : conseils en jardinage