La pose d’un portail par un paysagiste

La présence d’un portail et d’une clôture dans votre propriété est un atout majeur pour assurer la sécurité de votre domaine tout en offrant une excellente esthétique.

Il existe de nombreux types de clôtures et de portails assortis, cependant, le choix dépend de vos goûts, de votre budget et du matériel adéquat pour assurer la longévité et la solidité du système. Selon le type de portail que vous choisissez, il existe de nombreuses méthodes de pose d’un portail. Réaliser l’installation d’un portail dans les normes nécessite l’intervention et le savoir-faire d’un paysagiste pour l’installation d’un portail.

Les méthodes de pose d’un portail

Il existe de nombreux types de portails et les méthodes de pose d’un portail dépendent du type à installer.

Un portail battant se caractérise par la présence d’un ou de deux vantaux. Son ouverture peut être effectuée grâce à une serrure, et peut se faire de l’intérieur comme de l’extérieur. Cependant, l’ouverture intérieure est plus fréquente, pour éviter de piétiner la voie publique. Un portail battant peut se poser de trois manières différentes :

  • la pose entre piliers est la pose la plus classique. Les fixations sont posées au milieu et cette pose permet une ouverture à 90 degrés des vantaux.
  • La pose en affleurement est une variante de la pose entre piliers. Les fixations sont installées au coin intérieur des deux piliers, ce qui permet une ouverture qui peut aller jusqu’à 120 degrés.
  • La pose en applique, quant à elle permet une ouverture à 180 degrés, grâce à l’installation des fixations derrière les piliers.

Un portail coulissant se caractérise par une ouverture latérale à gauche ou à droite. Il ne possède qu’un seul vantail et peut mesurer jusqu’à 5 mètres de largeur. Contrairement aux portails battants, il n’existe que peu de modèles pour ce type de portail. Son installation peut être assurée par un poteau guide ou un support pilier.

  • Le poteau guide est un poteau situé près du pilier principal. Son rôle est d’éviter que le portail ne se déraille.
  • Le support pilier est quant à lui un équipement installé au dessus du pilier pour maintenir le portail en place lorsque ce dernier bouge.

Réaliser l’installation d’un portail dans les normes

Il existe des conseils de sécurité pour l’installation d’un portail. Actuellement, la norme en vigueur est la norme EN 13241-1. Voici quelques points cruciaux de cette norme :

  • les constructeurs doivent installer des portails qui respectent ces normes
  • les particuliers doivent veiller à entretenir régulièrement les portails
  • les matériaux utilisés pour les systèmes d’automatisation d’ouverture et de fermeture des portails doivent tous porter la marque CE
  • la pose de ces matériaux doit être effectuée par un professionnel
  • les documents assurant le bon fonctionnement du système doivent être détenus par les propriétaires
  • les portails doivent posséder différents accessoires qui sont, soit achetés avec le portail, soit acheté séparément
  • ces accessoires sont des miroirs, des systèmes photoélectriques, des systèmes d’éclairage, de clignotant, des batteries et un système de déverrouillage.

À cause de ces différentes règles à respecter, il faut faire appel au savoir-faire d’un paysagiste pour l’installation d’un portail, surtout s’il est automatisé. Faire appel à un paysagiste pour installer un portail ou pour la motorisation d’un portail est donc nécessaire.