Tout savoir sur l’obligation d’élagage

L’élagage est une opération qui intervient pour entretenir ses arbres et ses haies, en somme, son jardin. Plusieurs éléments, indications et autres raisons en appellent à cette intervention.

En outre, vous devriez connaître les réglementations concernant l’élagage afin que vous bénéficiiez des bienfaits de votre jardin sans pour autant causer du tort aux voisins.

Pourquoi couper les branches d’un arbre ?

Un arbre, quelle que soit sa famille, ne peut se développer dans de meilleures conditions si on n’entreprend pas de l’élaguer du moins une fois dans sa vie. L’élagage consiste, ici, à couper les branches d’un arbre ainsi que ses feuilles mortes de manière à l’aérer pour permettre aux jeunes branches de se développer et à l’arbre tout entier de se régénérer. De même, si les arbres de votre jardin, du fait de ses feuillages épais et ses longues branches, gênent et empiètent la propriété des voisins, vous vous trouverez dans l’obligation d’élagage. Ce n’est qu’une partie des réglementations concernant l’élagage. En fait, cultiver des arbres dans sa propriété est régie par des réglementations légales et, sans qu’il n’y ait aucune procédure administrative, tout propriétaire d’un terrain arboré devrait s’y conformer et élaguer son jardin et particulièrement ses arbres, arbustes et haies afin de préserver les bonnes relations de voisinage.

Quelques réglementations concernant l’élagage

Lorsqu’un arbre est planté à proximité d’un mur d’une maison, ou encore des ouvertures (fenêtres, portes?), les branches et les feuillages finiront toujours par atteindre la hauteur de ces ouvertures et cacher la vue. Si la propriété qui jouxte votre jardin est concernée par de tels faits, vous devriez réagir ou du moins prévenir le fait en élaguant au moment propice. Même si vous aviez respecté l’écart requis par la réglementation en vigueur, soit de 2 m du terrain voisin, en termes de plantations d’arbres tels que chêne, érable, bouleau, les feuillages pourront toujours surplomber le terrain voisin. Vous serez dès lors tenu d’observer l’obligation d’élagage.

Entretenir ses arbres et ses haies

Outre l’entretien des arbres, les haies doivent également être taillées aux moments favorables, d’abord pour qu’elles restent bien vertes et pour qu’elles préservent leur densité, indispensable à leur rôle de clôture et de garder ainsi l’intimité de votre jardin. Mais s’il s’agit d’une haie mitoyenne, comme dans la plupart des propriétés contemporaines, l’élagage des haies est également régi par les réglementations concernant l’élagage. Dans ce cas, la taille se fera sur une convention commune des deux propriétaires des jardins. Elle peut être effectuée par l’un ou l’autre alternativement ou bien par les deux propriétaires à la fois qui vont tailler chacun de son côté. La taille en hauteur ne devra pas être omise à cette occasion.

À défaut d’entretenir ses arbres : les désagréments

La chute de branches et de feuilles d’arbre est souvent une cause de désagréments divers. Que ce soit dû à des branches mortes, ou à cause des intempéries, telles que coups de vent, pluies, neige? cette chute peut engendrer des accidents plus ou moins graves comme la rupture de lignes téléphoniques ou électriques, des désastres sur des propriétés voisines, sur des voitures dans la rue? Afin de prévenir de tels incidents, tout propriétaire de terrain ou de jardin arboré est désormais contraint de se conformer aux réglementations concernant l’élagage. Pour ce qui est des désagréments causés par cette absence d’élagage sur les lignes téléphoniques et Internet, en particulier, les opérateurs de ce secteur d’activité ont même relayé la loi qui concerne ces travaux d’élagage obligatoires qui sont désormais du ressort des riverains.

Paysagiste en France : conseils en jardinage