La pose d’une terrasse en pierre par un paysagiste

La belle saison s’en vient et vous songez à aménager votre extérieur afin de profiter au maximum des journées d’ensoleillement ?

Considérez les atouts d’une terrasse en pierre. Tour d’horizon des étapes des travaux de construction d’une terrasse extérieure en pierre, lorsque la tâche est confiée à un paysagiste.

Définir le style de sa terrasse en pierre

Pour simplifier la tâche de l’entrepreneur spécialisé que vous désignerez pour matérialiser votre projet, il importe de définir préalablement une vision précise du type de construction envisagé. Les possibilités sont innombrables : cela concerne, par exemple, le style des roches, la couleur de la pierre et la forme de la terrasse.

Consultez des magasines d’aménagement paysager, surfez sur Instagram et Pinterest afin de jeter un coup d’œil aux aménagements qui vous inspireront de construire une terrasse en pierre. Vous pourriez opter pour un mélange de pierre avec d’autres matériaux, ce qui générera un concept unique de terrasse en pierre naturelle.

La préparation du sol

Pour construire une terrasse en pierre, il est nécessaire de couler une dalle de béton. Les pierres sont placées par-dessus la dalle. Pour ce faire, il est préférable de faire appel à un paysagiste et son équipe d’experts, car la dalle doit être parfaitement coulée. Avant de signer le contrat, assurez-vous que le paysagiste a réalisé du travail de qualité, qu’il respecte les délais, et vérifiez également s’il a déjà fait l’objet de reproches.

Après avoir discuté de votre vision avec un expert en aménagement paysager, celui-ci se chargera de construire une terrasse en pierre en tenant compte de vos préférences.

La superficie de la future terrasse est délimitée sur le terrain, avant que soient creusées les fondations. La profondeur de celles-ci dépend notamment de la hauteur des pierres.

Le fond est stabilisé avec des matériaux durs, afin de limiter les risques de mouvements de sols. Une couche de plastique armé est posée sur le remblai, pour assurer une protection contre l’humidité pouvant s’y développer.

L’étape de construction des fondations

Une terrasse en pierre nécessite des fondations très solides et durables. Celles-ci comportent plusieurs couches de lit de gravats et de coffrage permettant d’assurer leur efficacité et pérennité. Le paysagiste a recours à la technique de la pose d’un joint de dilatation, de même qu’à la technique du ferraillage, pour consolider les fondations.

  • Coulée de béton : Directement sur le plastique armé, une première coulée de béton est réalisée. Cela protège d’éventuelles infiltrations d’eau.
  • Treillis : Du treillis est posé sur la couche de béton, pour limiter le risque de fissures généralement attribuable à un assèchement de l’armature.
  • Couche de béton : Une seconde couche de béton est ajoutée afin de constituer une dalle. Pour laisser le temps aux fondations de se solidifier adéquatement, les professionnels paysagistes attendent généralement un mois avant de poursuivre les travaux.

Le paysagiste s’entourera d’artisans maçons expérimentés pour construire la dalle en béton et effectuer la pose des pierres. Un rendu parfait est obtenu en préparant soigneusement le béton. Il est primordial de respecter les bonnes proportions des matériaux intervenant dans sa composition.

La pose des pierres

Les roches sont disposées sur la dalle en béton à l’aide de mortier, appliqué au fur et à mesure.

Les maçons professionnels utilisent des croisillons pour obtenir une disposition régulière d’une terrasse en pierre naturelle. Le surplus de mortier est soigneusement nettoyé.

Paysagiste en France : conseils en jardinage