Préparer son jardin pour l’hiver

Alors que les températures chutent et que le froid s’installe, vous savez que le gel ne saurait tarder. Ce n’est vraiment pas le moment de ralentir ! Voici comment protéger son jardin à affronter les rigueurs de la saison froide.

Les dernières tâches de jardinage avant de fermer le jardin

Lorsque vous recevez des alertes de gel la nuit, il est temps de se dépêcher à préparer son potager à affronter l’hiver :

  • Récoltez les derniers légumes, congelez les fines herbes ou faites-les sécher, préparez des conserves ou conservez la récolte dans une chambre froide.
  • Rentrez les fleurs en pots et retirez les bulbes qui ne supportent pas l’hiver.
  • Retirer les plants d’espèces annuelles, comme les tomates, poivrons, etc. Coupez-les morceaux, et réservez ces résidus dans des sceaux ou brouette.
  • Récoltez les semences potagères.
  • Retirer toutes les mauvaises herbes du potager et du jardin.
  • À l’aide d’une fourche, aérez le sol.
  • Si désiré, coupez les vivaces comme les hostas, sédums, et autres à environ une quinzaine de centimètres du sol. Réservez les résidus dans une brouette, déchiquetez-les en morceaux.
  • Ramassez les feuilles mortes à l’aide d’un râteau.
  • Préparez un mélange de paillis naturel avec des feuilles mortes, résidus de potager taillés grossièrement, tontes de gazon, sciure, paille, écailles d’œufs, copeaux de bois, morceaux de branches coupés en bouts.
  • Couvrir de votre mélange de paillis naturel les massif et l’ensemble du potager.
  • Dressez un plan de votre jardin : notez les plantes et les cultures, afin d’effectuer au printemps suivant une rotation des cultures (pour un contrôle des insectes et des maladies indésirables).

Le grand nettoyage

À l’approche de l’hiver, au mois de novembre, il s’agit du moment idéal pour entreprendre un nettoyage profond de vos espaces verts. Voici comment préparer son jardin. Cela consiste à retirer les végétaux morts, tailler les arbustes, râcler les feuilles mortes, enlever ce qu’il reste de mauvaises herbes, et procéder à un grand nettoyage des massifs et platebandes.

Ces déchets organiques devraient toutefois être recyclés en compost. Cela permet d’économiser en achat de compost, en plus d’assurer une culture écologique.

En plus de gérer les végétaux, il importe également de vidanger les arrivées d’eau et de les mettre hors gel.

Procédez aussi à un nettoyage de votre mobilier de jardin et de vos outils de jardinage.

Protéger les végétaux les plus fragiles du froid

Le vent et le froid peuvent causer de la mortalité parmi les végétaux. Certaines espèces nécessitent d’être protégées pour assurer leur bon développement.

VOILAGE D’HIVERNAGE : Ce matériau de coton non tissé est disposé directement sur les branchages des arbustes et arbres. Il est commercialisé en 3 formats : la housse (qui ressemble à une chaussette), le grand drap (qui peut être découpé en la taille désirée), et le zip, une sorte de tente qui recouvre une plante grâce à une fermeture éclair. Portez attention au grammage du voile d’hivernage. Pour les plantes méditerranéennes, optez pour 60g/m².

BUTTAGE : les jardiniers plus avertis ramènent de la terre autour des pieds des plantes. Cela ne protège pas vraiment du froid, mais renforce plutôt les racines. Cette technique convient parfaitement pour les rosiers. Le buttage est largement pratiqué en viticulture, avec des mottes de terre ramenées au pied du cep.

JUTE : Ce matériau convient aux ramures de certains arbustes et conifères fragiles, comme les fuchsias et lauriers roses. Il suffit de couvrir le tronc de ce matériau. Ajoutez aussi de la paille entre la jute et le tronc pour créer une bonne couche de protection.

Faites appel à un horticulteur ou jardinier pour obtenir des conseils avisés d’entretien du jardin en hiver.

Paysagiste en France : conseils en jardinage