Agroforesterie : comment créer un potager-verger ?

L’agroforesterie désigne l’association de cultures et d’arbres au sein d’une même parcelle. Pratique ancestrale, elle est remise au goût du jour, car elle offre une biodiversité et une meilleure utilisation des ressources. Comme dans l’agriculture normale, le potager-verger accueille des fruits et légumes ainsi que des plantes aromatiques. À la différence qu’en agroforesterie, son but sera de les faire cohabiter le plus harmonieusement possible.

Mais la réalisation d’un potager-verger ne s’improvise pas et demande de respecter plusieurs étapes !

Voici comment bien créer votre potager-verger pas à pas  !

Préparer le sol de son potager-verger

Pour pouvoir bien accueillir vos légumes et obtenir de nombreuses récoltes, il est important de bien préparer le sol. En effet, le potager doit être installé de préférence sur une terre souple et naturellement riches en éléments organiques.

Point important à connaître : il  faut intervenir au minimum sur son sol pour ne pas bousculer la faune et les micro-organismes présents dans la terre.

La première étape est l’aération du sol. Pour cela, il faudra légèrement retourner et décompacter la terre. Effectué de manière manuelle, ce travail peut-être compliqué. Pour vous faciliter la tâche, il est préférable d’utiliser un motoculteur.

Puis, une fois votre sol aéré, vous pouvez ameublir votre sol. Cette étape est indispensable avant de planter des semis et est bénéfique pour les repiquages.

Une fois toutes ces étapes réalisées, votre sol est enfin prêt pour accueillir les plantations.

Créer les étages de végétation au sein du potager-verger

Afin de créer un potager-verger qui respecte la cohabitation des différentes espèces de plantes, il est important de bien suivre les étapes de végétation.

La strate élevée

Cette strate est constituée d’arbres fruitiers. Ces derniers fleurissent dès les premières périodes de chaleurs avant de jaunir à l’arrivée de l’automne.

Contrairement à un verger classique, la densité de plantation doit être inférieure. En effet, il faut permettre à la lumière de se diffuser jusqu’au sol. Il est donc important de respecter le ratio d’un arbre par are (100m²).

La plantation des arbres doit s’effectuer entre octobre et novembre. Il faut privilégier les espèces avec des racines nues, avec un ancrage solide et avec des racines qui pénètrent le sol plus énergiquement et profondément. Par ailleurs, il est aussi conseillez de se tourner vers des arbres jeunes, entre 2 et 3 ans.

La strate moyenne

Dans cette deuxième strate, se retrouveront les légumes tuteurés, les plantes vivaces ainsi que les arbres condimentaires, petits fruitiers et fruitiers nains.

Vous pourrez donc planter :

  • Des tomates : c’est le légume palissé le plus connu et l’un des plus faciles à cultiver. Elles doivent être plantées dans les zones les plus éclairées du verger-potager ;
  • Des courges : principalement celles à petits fruits comme les potimarrons et les butternuts. Pour bien les faire pousser, il faut les planter autour de 3 tuteurs en bambous ou en métal attachés en forme de tipi ;
  • Des pois rampants et des haricots grimpants : eux aussi doivent être conduits sur des tuteurs. Les pois rampants doivent être séparés de 1 à 1,20m et 1,80 à 2m pour les haricots grimpants ;
  • Des arbustes condimentaires : les herbes aromatiques tels que le romarin, le laurier ou encore les arbustes à petits fruits trouvent leur place dans cette strate ;
  • Des arbres fruitiers nains. 

La strate basse

Cette dernière strate est composée de légumes et condimentaires ne dépassant pas les 60cm de haut.

Vous y retrouverez des plantes cultivées principalement dans le potager comme les carottes, les différents types de salades ou bien encore les pommes de terres. Dans cette même strate, vous pourrez planter des plantes aromatiques basses, annuelles ou bisannuelles.

Choisir les arbres et les légumes pour le potager-verger

Pour faciliter la culture et l’entretien de vos plantes, pensez à les regrouper par espèce au sein de votre potager, et ce, en respectant les principes du compagnonnage.

Les légumes à cultiver dans un potager-verger

Même si au sein d’un potager-verger, vous pourrez cultiver toutes les sortes de légumes, voici quelques exemples exhaustifs :

  • Légumes en semi-direct : carotte, panais, radis, épinards, betteraves, mâche, laitue, petits pois, haricots ;
  • Solanacées : aubergines, poivrons, tomates, pommes de terre ;
  • Cucurbitacées : courgettes, courges, concombres, melons ;
  • Les autres légumes tels que les poireaux, choux, céleris, oignons…

Les arbres à planter dans un potager-verger

Il est conseillé de planter plusieurs types d’arbres dans votre verger afin d’enrichir naturellement le sol.

  • Privilégiez les arbres fruitiers pour avoir de bonnes récoltes ;
  • Tournez-vous vers des arbres fruitiers adaptés à votre région ;
  • Choisissez des arbres qui permettent d’apporter de l’azote dans le sol afin de le redistribuer aux légumes ;
  • Orientez-vous vers des arbres pollinisateurs afin d’attirer les insectes tels que les abeilles et ainsi augmenter la biodiversité dans votre potager-verger.

Vous avez maintenant toutes les informations en main pour créer vous-même votre potager-verger. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur l’agroforesterie, il est possible d’aller plus loin et de créer un jardin-forêt.