La pose d’une clôture végétale par un professionnel

À la fois économique, esthétique et écologique, concevoir une clôture végétale est une initiative exemplaire pour faire d’une pierre deux coups : délimiter et sécuriser la demeure, et se protéger des regards indiscrets de la rue ou du voisinage. Seulement, l’aide d’un paysagiste peut être judicieuse pour construire ou rénover sa clôture.

Optez alors pour les haies pour une clôture végétale.

Les haies pour une clôture végétale naturelle

Vous êtes inconditionnel de l’écologie et du naturel et vous envisagez de réhabiliter la clôture autour de votre jardin ? Un paysagiste qualifié vous déconseillera certainement la clôture en fer forgé, ni celle en béton? Il va recommander de concevoir une clôture végétale. À ce stade, la rénovation de sa clôture par un artisan paysagiste est la meilleure option.

Il sera à même de sélectionner les plantes adaptées à votre environnement de verdure et qui répondent à vos aspirations, de les mettre en terre aux endroits appropriés de votre jardin ou votre demeure et de les entretenir jusqu’à ce qu’elles deviennent les haies pour une clôture végétale escomptées. Il vous conseillera également sur l’entretien des haies en cas de clôture végétale séparative avec la propriété voisine, par exemple.

Les plantes qui feront les atouts d’une clôture végétale

Le choix des variétés et la manière d’harmoniser les végétaux pour concevoir une clôture végétale constituent surtout les atouts d’une clôture végétale. Ainsi, pour mettre en valeur votre clôture, faites-vous aider par un professionnel dans la sélection des plantes de haies : celles à croissance rapide, celles à feuillages verts persistants, celles à fleurs. Selon les espèces, l’entretien est différent. Toutefois, vous devriez prévoir la taille périodique sur l’épaisseur et les hauteurs pour les haies pour une clôture végétale. Par ailleurs, selon vos goûts, vous pourrez soit planter une seule espèce de végétal, soit en associer plusieurs. Dans le choix des végétaux, le professionnel vous orientera sur :

  • plantes grimpantes : lierre, rosier grimpant, clématites, acacia, chèvrefeuille? qui n’ont pas besoin d’être taillées régulièrement. Il suffira de couper les branches qui dépassent et qui altèrent parfois l’esthétique de la haie
  • haie d’agrément avec des arbustes plantées en ligne : cyprès, cornouillers, saules ou encore les plantes résistantes au froid hivernal : thuyas, laurier
  • haie séparative et défensive avec plantes épineuses : houx, aubépines, citronniers. Dans le cas de haie séparative avec la propriété voisine, il faudra s’entendre avec les voisins pour tailler chacun de son côté, sans oublier de tailler en hauteur.

Entretenir les haies pour une clôture végétale

L’entretien se fera en fonction des espèces qui constituent la haie. Toutefois, tout spécialiste s’entendra sur les interventions incontournables afin de préserver la beauté, la verdure et l’aspect dru des haies. Il en est ainsi de l’arrosage régulier, de la taille aux moments opportuns, de l’engraissage et du remplacement des plantes défectueuses, fanées ou mortes. Certaines espèces, comme le cyprès, entre autres, ont une croissance rapide si bien qu’il importe de tailler au moins 2 fois par an. D’autres, telles que les haies à fleurs, n’exigent qu’une taille 1 fois l’an pour que les fleurs résistent le plus longtemps possible avant de se faner.

Enfin, si vous optez pour une association de plusieurs variétés florales, veillez à associer des fleurs qui fleurissent en été avec celles d’hiver. De cette manière, vos haies resteront fleuries en toutes saisons de l’année. Toutefois, la taille de la haie consiste, dans ce cas, à retirer les fleurs et tiges mortes, de manière à aérer les haies et accorder plus de place aux bourgeons et fleurs qui vont s’ouvrir.

Paysagiste en France : conseils en jardinage