Les haies

Les haies constituent un type de clôture végétale et naturelle des plus esthétiques et avantageuses.

Toutefois, elles requièrent des soins particuliers pour qu’elles gardent leur texture verte naturelle et leur aspect touffu. Comment installer et entretenir alors des haies autour de sa clôture ?

Haies autour de sa clôture : naturelles et originales

La mise en place d’une clôture végétale autour du jardin ou de la cour mérite une attention particulière afin de préserver la beauté de celle-ci. En effet, il faut du temps, voire, plusieurs mois pour obtenir une véritable haie, à la taille voulue, pour servir de clôture.

Entre temps, un entretien d’une clôture végétale de manière permanente s’impose. En fonction de la variété ou de l’espèce de végétaux que vous souhaitez planter pour servir de haie, vous devriez veiller à mettre en terre les jeunes plants sur une ligne rectiligne et espacée d’écarts réduits de manière à accorder suffisamment de place aux plants pour se développer de façon serrée lorsque leurs feuillages deviendront plus épais. Ainsi, si vous choisissez le cyprès ou encore les plants à feuillages verts persistants, vous devriez arroser, aérer et ajouter du terreau et des engrais régulièrement jusqu’à ce qu’ils atteignent la taille adulte.

À ce stade, vous songerez à tailler pour leur donner la forme voulue. En revanche, vous n’auriez pas besoin de tailler des haies si vous aviez choisi des plantes à fleurs, telles que la glycine, l’acacia, le rosier sauvage ou encore la clématite, pour servir de haies. Néanmoins, si les branches des fleurs s’avèrent trop longues, et empiètent ou surplombent la propriété voisine ou encore des câbles électriques ou de téléphone, par exemple, il serait toujours temps de tailler des haies.

Planter une haie séparative

Une haie n’est pas réservée uniquement à délimiter une propriété ou un jardin tel que des haies autour de sa clôture. On peut également planter une haie séparative, aussi bien pour délimiter des zones de votre propre jardin, que pour séparer deux propriétés contiguës. Il est en effet très courant chez les particuliers d’adopter une haie de séparation. À ce moment, les réglementations en vigueur recommandent aux deux propriétaires d’entretenir ou de tailler des haies chacun de son côté.

En revanche, pour ce qui est de planter une haie séparative, aucune règle ne dicte qui devra le faire et qui n’est pas tenu de le faire. Une telle initiative est un choix et n’oblige en aucune façon le voisin à créer ce type de clôture. Néanmoins, il est tenu de réaliser la taille que ce soit en épaisseur que sur les hauteurs selon les nécessités. D’ailleurs, la qualité et l’esthétique des haies reposent beaucoup sur l’initiative des deux propriétaires d’entretenir régulièrement la haie séparative.

Entretien des haies autour de sa clôture

Les haies devraient être entretenues selon les espèces qui les constituent. Cet entretien consiste notamment à la taille, une action courante chez les propriétaires. Toutefois, il faut les outils appropriés. Il en est ainsi d’un sécateur, d’une tronçonneuse ou encore d’une élagueuse. L’outil à utiliser dépend de l’importance de l’épaisseur, de la hauteur de la haie et de l’espèce végétale. Une élagueuse est requise pour tailler la partie supérieure des haies, tandis qu’une tronçonneuse taille-haie servira à réduire l’épaisseur et à uniformiser l’aspect. Vous vous servirez d’un sécateur pour donner une forme géométrique ou la forme voulue à votre haie que ce soit séparative ou au milieu du jardin.

Paysagiste en France : conseils en jardinage