Fabriquer un potager en lasagne avec des déchets verts

Le potager en lasagne est une technique de jardinage en permaculture, inventée dans les années 90 par l’américaine Patricia Lanza. Elle offre la possibilité de planter sur des sols avec une mauvaise terre, et ce, en créant des couches successives. Si vous n’avez pas forcément la main verte, le potager en lasagne est une culture facile à mettre en place, et qui a pour avantage d’être à la fois économique et écologique.

Voici un petit guide présentant les étapes de A à Z pour réaliser vous-même votre potager en lasagne !

C’est quoi un potager en lasagne ?

Le potager en lasagne, est comme son nom l’indique, un potager qui applique le même principe que le fameux plat italien, c’est-à-dire une superposition de plusieurs couches de matières organiques. Cette culture permet d’utiliser des déchets verts et bruns afin de créer un sol à la fois riche et nutritif pour les végétaux.

De nombreux avantages découlent de la mise en place d’une culture en lasagne :

  • Cultiver des légumes même sur des sols compliqués (cailloux, remblais etc. );
  • Meilleure productivité grâce aux déchets verts, qui accélèrent la croissance des légumes ;
  • Facilité d’entretien : vous pourrez dire adieu au bêchage, au labourage ainsi qu’aux maux de dos induit par le jardinage ;
  • Permet de recycler les déchets verts et bruns ;

Comment mettre en place un potager en lasagne ?

Un potager en lasagne est une technique adaptative. Les étapes suivantes sont générales et nécessitent d’être adaptées selon la situation. En effet, cette culture s’adapte selon l’environnement dans lequel elle sera implantée, la surface de terrain, les ressources pouvant lui être apportés, mais aussi en fonction de vos besoins.

Choisir l’emplacement du potager

Le potager en lasagne se réalise à même le sol. Il ne demande pas de creuser ou de désherber la terre. Cependant, si votre sol est compact ou lourd, il est possible de passer une grelinette afin de l’aérer.

Concernant la forme, votre potager n’aura pas besoin d’être carré. Vous pourrez le faire rond, linéaire, avec des courbes ou encore autour d’un arbre et ainsi laisser libre cours à votre imagination !

Poser les cartons

Pour débuter un potager en lasagne, il faudra tout d’abord commencer par utiliser une couche de cartons bruts en les chevauchant afin de limiter au maximum les espaces. Cette couche permettra d’étouffer le gazon et d’éviter le développement de mauvaises herbes au sein de la lasagne.

Le carton utilisé devra être sans encre et démuni d’éléments plastiques (étiquettes, ruban adhésif..). Une fois les cartons bien mis en place et formant une couche uniforme, vous pouvez arroser abondamment.

La couche de fumier ou de compost

Après la pose des cartons, il est conseillé de poser une couche fine de compost, environ 1 à 3cm. Celle-ci aura l’avantage d’apporter de la vie, notamment avec les vers de terre et les micro-organismes et d’aider dans le processus de décomposition. Mais cette étape n’est pas obligatoire.

Alterner les couches de déchets verts et de déchets bruns

Commencez tout d’abord par la mise en place d’une couche de déchets verts, avec une épaisseur d’environ 5cm. Ces déchets sont riches en azote. Vous pouvez utiliser plusieurs types de déchets verts :

  • Déchets de cuisine : épluchures de légumes, fruits et légumes en fin de vie, coquilles d’œufs… ;
  • Déchets de culture : fanes et pieds de légumes, orties… ;
  • Tontes du gazon ou de la pelouse ;
  • Fumier frais ou crottin de cheval ;

Après cette couche viendra ensuite celle des déchets bruns, qui seront plus carbonés, et qui devra être plus épaisse que la précédente : environ 6 à 10cm. Pour cette couche, il est possible d’utiliser de la paille, du foin, des feuilles mortes, du BRF (bois raméal fragmenté) ou encore du bois broyé (sciure, écorce…).

Il faudra recommencer plusieurs fois l’alternance entre ces deux couches. La recommandation est d’environ 3 couches de déchets verts et 2 couches de déchets bruns. Mais ce nombre dépendra de la quantité de matières organiques que vous pourrez vous procurer.

Recouvrir avec une couche de compost

La fin de la lasagne est généralement faite à partir d’une couche de compost afin de pouvoir directement planter les végétaux. Celle-ci doit avoir une épaisseur d’environ 5 à 10cm et être composée soit avec du compost mûr ou du compost venant du commerce. Il est aussi possible de réaliser vous-même votre compost.

Dans le cas où vous ne souhaitez pas directement réaliser vos plants de légumes, il sera nécessaire de recouvrir votre lasagne avec du paillage afin que la lasagne ne dessèche pas.

Que peut-on cultiver dans un potager lasagne ?

La culture en lasagne est un lieu propice au développement des légumes, et ce, même pour les plus difficiles. En effet, la terre est à la fois riche et très fertile, remplie de minéraux et de nutriments demandés par les végétaux.

Avant de commencer à planter, il est recommandé d’attendre quelques mois, pour que la lasagne puisse se reposer. Vous pourrez remarquer que celle-ci diminue en taille. Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un signe prouvant à la fois le bon état de votre potager lasagne et que les insectes et les micro-organismes font leur travail. Par la suite, vous pourrez lancer dans les semis et dans les plantations comme dans un potager normal.

Voici une petite liste non-exhaustive des légumes que vous pouvez faire pousser :

  • Les légumes à feuilles : choux, asperge, épinard, ciboulette… ;
  • Les légumes à racines : pommes de terre, navets, radis… ;
  • Les légumes à fruits : les tomates, courgette, concombre, aubergines, poivrons…

À noter que vous pouvez aussi cultiver des plantes aromatiques ainsi que des fleurs annuelles.

N’oubliez pas de régulièrement arroser vos potager afin que la première couche soit toujours humide.