Installer des ruches chez soi : protéger les abeilles de son jardin

De plus en plus, les particuliers s’interrogent sur la pertinence d’un tel aménagement dans leur jardin.

Au départ, il s’agit bien souvent d’une démarche écologique. Beaucoup de monde s’inquiète du déclin alarmant des abeilles. Il est urgent d’agir pour les protéger mais au final, tout le monde y gagne : les insectes butineurs présents dans votre jardin, vos plantations, la ruche qui produit alors beaucoup de miel et, par conséquent, vous-même !

Pourquoi est-il important de protéger les abeilles du jardin ?

Le rôle des abeilles dans la nature, et tout autant à l’échelle de votre jardin, est essentiel. Elles pollinisent les végétaux, participent au développement des arbres fruitiers, produisent du miel et sont, malheureusement, en danger depuis des années. Les pesticides et les changements climatiques sont les principales menaces. Faire le choix d’installer une ruche pour abeille dans votre jardin est donc un acte loin d’être anodin.

A votre niveau, vous participerez activement à leur protection et garantirez ainsi à vos plantations une pollinisation pérenne et de qualité. De plus, vous disposerez d’une récolte non négligeable de miel ! Sachez qu’en moyenne, une ruche fournit entre 15 et 40 kg de miel chaque année.

Comment installer et entretenir des ruches dans votre jardin ?

L’installation d’une ruche ne s’improvise pas. Avant tout, il faut comprendre comment et pourquoi les abeilles choisissent tel ou tel endroit pour bâtir leur ruche, lorsqu’elles sont en pleine nature. D’ordinaire, la colonie s’établit dans un tronc d’arbre creux et de préférence en hauteur. Dès lors, comment faire pour donner envie aux abeilles de s’installer dans votre jardin ? Commencez par chercher un endroit calme et ombragé afin que les abeilles ne s’épuisent pas à trop vouloir rafraîchir la ruche au lieu d’aller butiner.

Attention également à l’orientation de votre structure : l’entrée ne doit pas être face aux vents dominants. Si cela n’est pas pris en compte, à la moindre pluie, votre ruche sera noyée. Les abeilles auront également besoin d’un point d’eau à proximité de la ruche. Si votre terrain ne dispose pas d’un petit bassin naturel, pensez à en créer un. Un petit abreuvoir suffit largement, avec quelques objets flottant pour faciliter l’accès et parer tout risque de noyade. Enfin, le terrain autour de la ruche doit être dégagé car l’apiculteur doit bénéficier d’une grande liberté de mouvement.

Quelles sont les précautions à prendre pour installer une ruche dans son jardin ?

Vous pouvez commencer par privilégier certaines plantes aux abords de la ruche. certaines sont destinées à fleurir lors des mois plus froids, fournissant ainsi les abeilles tout au long de l’année. Les périodes de disette sont préjudiciables pour toute ruche et réduit considérablement la production de miel. La première année, vous ne toucherez pas à cette production car elle servira de réserve alimentaire pour vos abeilles. Au printemps de l’année suivante, vous pourrez vous servir. Pour disposer d’un miel de qualité et assurer une excellente santé à vos abeilles tout au long de l’année, voici une petite liste de plantes à prévoir :

  • Mimosas
  • Bruyère
  • Chèvrefeuille
  • Laurier-tins
  • Noisetier
  • Saule
  • Lierre grimpant
  • Pissenlit
  • Pâquerettes

Pensez également à vérifier les réglementations en vigueur auprès de votre préfecture. Même si le code rural laisse une grande marge de manoeuvre lors de l’installation d’une ruche isolée, une vérification est préférable. De même, prenez le temps d’avertir vos voisins les plus proches. Cette démarche pourrait vous éviter certaines déconvenues, notamment l’obligation de retirer la ruche en cas d’allergies de l’un des habitants vivant à proximité. Mieux vaut disposer de tous les renseignements utiles avant de vous lancer.

Paysagiste en France : conseils en jardinage