Le choix des plantes en permaculture

Quand on se lance en permaculture, le choix des plantes est une étape cruciale ! En effet, votre choix aura une grande influence sur les récoltes de votre jardin.
Découvrez les différents types de plantes qu’il est possible de semer au sein de votre jardin, tout en respectant les principes de la permaculture.

Se tourner vers les plantes vivaces

Une plante vivace à une durée de vie de deux ans environ. Pendant cette période, elle va fleurir à plusieurs reprises. Leur avantage principal, c’est qu’elles n’ont pas besoin d’être replantées chaque année et qu’elles nécessitent que très peu d’entretien.

Les Légumes vivaces

Facile à cultiver et à entretenir, ces légumes ont le bénéfice de vivre plusieurs années !
Voici quelques idées de variétés à planter dans votre jardin :

  • Le chou perpétuel : ses tiges et ses feuilles peuvent être dégustées tout au long de l’année. De nature rustique, il est facile à entretenir et s’adapte à tous les types de sols. Néanmoins, il craint l’excès d’humidité ;
  • La roquette vivace : plante herbacée basse, elle produit entre mars et novembre. Avec sa forte production, elle est parfaite pour la permaculture. De plus, avec son fort goût, elle trouvera sa place en cuisine ;
  • Le poireau vivace des vignes : plus fin que le poireau normal, il offre un goût plus accentué. Pour bien se développer, il demande beaucoup de soleil ainsi qu’un terrain bien drainé.
  • L’oignon rocambole : tout se mange dans cet oignon. Rustique, il ne craint pas le froid et résiste jusqu’à -35°C. Il peut se récolter tout au long de l’année. Pour bien le cultiver, préférez un terrain sec et en plein soleil ;

Les plantes aromatiques vivaces

L’avantage de ses plantes aromatiques, c’est qu’elles peuvent être consommées en toutes saisons. Vous aurez donc toujours de quoi aromatiser vos plats !
Parmi les plantes aromatiques vivaces, voici les plus répandues :

  • La ciboulette : facile à cultiver, elle possède des vertus digestives. C’est une des herbes les plus connues pour relever les plats ;
  • La menthe : cette plante dégage une odeur à la fois fraîche et forte. Dans le potager, elle permet d’éloigner les insectes nuisibles ;
  • L’origan : pour biens se développer, il demande un emplacement ensoleillé. En plus d’avoir bon goût, cette plante attire les pollinisateurs et à des vertus médicinales ;
  • L’oseille : avec son parfum acidulé, l’oseille permet de parfumer de nombreux plats. Elle est aussi riche en vitamine C.

Choisir des plantes annuelles et bisannuelles

Les plantes annuelles et bisannuelles ont une durée de vie entre un et deux ans.

Les plantes annuelles

La plante annuelle à une durée de vie de maximum un an. Son cycle de vie se déroule donc sur une année complète. Le fleurissement arrive tôt au printemps et elles ne demandent que peu d’entretien.
Parmi les plantes annuelles les plus répandues se trouve :

  • L’œillet d’Inde : plante décorative grâce à sa couleur, elle permet aussi de lutter contre les pucerons ;
  • La coriandre : plante aromatique, il est préférable de la faire pousser sur un sol chaud et de préférence au soleil ;
  • Le basilic : plante aromatique par excellence, le basilic est aussi un très bon répulsif.

Les plantes bisannuelles

Ces plantes se caractérisent par leur durée de vie s’étalant sur deux ans. La plante va la première année développer son système racinaire et ses feuilles. Puis la deuxième année, la plante va fleurir, produire des graines avant de mourir.
Vous retrouverez par exemple :

  • La betterave : plante potagère mesurant environ 30cm, elle est cultivée pour sa racine. Elle se déguste principalement en salade ;
  • La blette : avec ses couleurs chatoyantes, cette plante décore le potager. Il est aussi possible de consommer ses feuilles et ses cardes.
  • La bourrache : attirant les insectes pollinisateurs, elle trouve bien sa place au milieu des cultures potagères. De plus, elle sert aussi d’engrais vert. Vous pouvez aussi consommer ses feuilles et ses fleurs ;
  • Le persil : il est très facile à cultiver et s’utilise en accompagnement pour ajouter de l’arôme à des plats.

Planter des plantes grimpantes et couvre-sol : indispensables en permaculture

Parfaites pour un jardin en permaculture, les plantes grimpantes peuvent selon les cas être aussi des plantes couvre-sol.

Les plantes grimpantes

Faciles à installer au sein d’un jardin, les plantes grimpantes prennent peu de place.

  • Herbacées vivaces : tenant une année entière, la végétation reprend d’elle-même au printemps.
    La glycine tubéreuse et le houblon en font partie.
  • Herbacées annuelles : vous devez replanter des semis chaque année. Vous retrouverez les courges, les haricots grimpants ou encore les petits-pois ;
  • Ligneuses : année après année, les nouvelles pousses se transforme en tiges rigides pour les pousses suivantes. Ces plantes peuvent avoir un feuillage persistant ou caduc. Le kiwi, le chèvrefeuille ou encore les vignes font partie des plantes grimpantes ligneuses.

Les plantes couvre-sol

En permaculture, les plantes couvre-sol sont importantes, car celles-ci jouent le rôle de paillage. Elles trouvent leur place principalement aux pieds des plantes vivaces, leur créant un espace favorable.
Pour multiplier les récoltes dans votre jardin, tournez-vous vers des plantes couvre-sol comestibles tels que l’ail des ours, l’origan ou bien encore le romarin.

Une fois que vous avez choisi les plantes à semer au sein de votre passerelle, il est temps de se pencher sur le compagnonnage. C’est-à-dire les associations que vous pouvez réaliser afin d’optimiser le rendement de votre potager !