Les haies ou plantations sont-elles considérées comme une clôture ?

Installer une clôture afin de délimiter la surface de sa propriété, c’est une priorité pour chacun.

Mais l’utilité d’une clôture va bien au-delà de cela. Elle joue un rôle important dans la sécurité ainsi que le côté esthétique de l’espace vert. En effet, en installant une clôture, les risques d’intrusion dans la propriété sont moins importants. Et au niveau de l’esthétique, une clôture peut tout aussi bien servir en tant qu’ornement de décoration surtout s’il s’agit d’une clôture végétale. De plus en plus appréciées par les ménages, les clôtures végétales sont plus pratiques et apportent une touche de verdure naturelle à l’ensemble de la propriété. Retrouvez dans cet article plus de détails sur les différents types de clôtures végétales ainsi qu’un petit rappel sur la réglementation en termes de clôture.

Les différents types de clôtures végétales

Quand on parle de clôtures, nous avons tendance à penser aux grillages, aux murs, aux panneaux de bois, aux gabions et aux façades. Mais il est tout à fait possible de délimiter son terrain avec des plantations. En effet, il existe plusieurs types de clôtures végétales entre autres les haies naturelles, les haies artificielles et les clôtures végétalisées.

  • Les haies naturelles : depuis longtemps, les haies naturelles sont le choix par excellence en matière de clôture végétale. Elles ont la faculté d’apporter un style de décoration naturelle à l’ensemble de la propriété afin de répondre aux attentes de tous ceux qui souhaitent respecter la tradition. Si vous en faites parties, sachez que vous avez le choix entre plusieurs espèces d’arbres et d’arbustes d’une seule ou aussi de plusieurs variétés d’espèces comme les thuyas, les cyprès, les chamaecyparis, etc. Toutefois, un point essentiel à comprendre, c’est que clôturer son jardin grâce à des haies demande du temps et de la patience au niveau de l’entretien.
  • Les haies artificielles : choisir une haie végétale qui fait office de clôture est la manière la plus simple de magnifier son espace extérieur. Le seul bémol, c’est au niveau de l’entretien. Il faut du temps pour les tailler convenablement et les donner la forme souhaitée. C’est la raison pour laquelle le marché s’est lancé dans la conception de haies artificielles. Niveau design, elles ressemblent trait pour trait à des haies naturelles. La seule différence, c’est qu’elles sont conçues à partir de PVC ou de polyéthylène.
  • Les clôtures végétalisées : ce sont les modèles les plus modernes dans l’univers des clôtures végétales. Elles se présentent sous deux formes dont l’une est constituée par des plantes issues d’espèces grimpantes et l’autre qui est similaire à un mur végétalisé.

Les avantages des haies et des plantations comme clôture

Ériger une clôture végétale représente de nombreux atouts. D’un côté, il y a le côté naturel du décor qui est mis en valeur. D’un autre côté, les haies et les plantations peuvent servir en tant que brise vent et s’opposent de façon efficace face aux ruissellements d’eau de pluie. Elles peuvent également favoriser l’écosystème en servant d’abri aux insectes pollinisateurs.

Que dit la réglementation sur la distance et la hauteur des haies ?

La réglementation est stricte concernant les clôtures végétales. D’un côté, il y a le respect de l’espace du voisinage et de l’autre il y a la hauteur à respecter pour les plantations. Selon l’article 671 du Code civil, la distance de la ligne séparative entre votre terrain et celui du voisinage est de 2 mètres. Pour la hauteur, les haies ne doivent pas dépasser 2 m avec 120 cm d’espacement entre chaque plante.